L’indispensable soutien aux ROMS

Le comité de soutien des Roms met tout en oeuvre pour soutenir les familles expulsées comme des animaux nuisibles. Ils demandent de l’aide à tous les organismes (LDH, partis de gauche,etc.)
Une action en justice ne mènerait pas loin, car les préfets et sous-préfets (sous-fifres obséquieux du pouvoir en place) ont tous les droits. Pour avoir rencontré, lors d’une réunion, le sous-préfet, on peut constater combien ils sont « coincés » par les ordres reçus.
Par contre, si toutes les associations et partis « envahissaient » les rédactions des media, si nos élus régionaux de l’Ile de France voulaient bien se donner la peine de se fendre d’un texte envers notre présidente de région, et enfin s’attaquer au vrai problème: le logement.
Pour moi, le travail d’un parti n’est pas de savoir ce que l’on pourrait faire quand on aura quitté le préau de la maternelle, mais de prendre à bras le corps les problèmes des citoyens. C’est souvent à travers les associations que nous pouvons mesurer les chantiers, mais aussi en dialoguant avec les gens.
Qu’est-ce qui préoccupe nos concitoyens?

Le travail: faire valoir que ce monde est en mutation et que de nouvelles façons de travailler s’ouvrent à eux.

Le logement: les SDF, les mal logés, les migrants et les Roms: des êtres humains malheureux et qui vivent au XIXème siècle.

Les transports: on éloigne le plus possible les « pauvres »!

Et bien d’autres sujets…
Séverine

Laissez un commentaire

Remonter